Home Blog Les démarches pour mon mariage civil en Thaïlande

Les démarches pour mon mariage civil en Thaïlande

par Fred

J’ai décidé de rédiger cet article pour partager mon expérience et toutes les étapes que j’ai été amenées à entreprendre afin de me marier civilement en Thaïlande avec ma compagne thaïe, devenue entre temps ma femme.

Une fois le mariage en Thaïlande fait, il est très simple de le faire officialiser et légaliser par l’Etat belge.

Toutes les étapes à suivre sont parfaitement expliquées sur le site de l’ambassade de Belgique à Bangkok dont je me suis bien entendu inspiré pour rédiger cet article. Je mettrai un lien en fin d’article.
Dans l’article, je pars bien entendu du principe que vous êtes Belge désirant vous marier avec une Thaïlandaise en Thaïlande.

Documents nécessaires à se procurer avant le mariage :

Il vous faudra vous procurer deux documents :
le certificat de non-empêchement à mariage
l’attestation sur l’honneur » également appelée affidavit de mariage et qui comporte entre autre l’adresse, les revenus du futur époux ainsi que le nom de deux personnes de même référence de même nationalité le connaissant personnellement et étant au courant du projet de mariage.
Ces deux documents peuvent être délivrés par l’Ambassade.

Pour les obtenir, les documents suivants doivent être présentés à l’Ambassade de Belgique à Bangkok:

Documents nécessaires de la part du futur époux ou de la future épouse domicilié en Belgique ou hors de la Thaïlande :

  • Copie de la page signalétique de votre passeport belge international en cours de validité + copie de tous les tampons d’entrée et de sortie du pays où le mariage sera célébré.
  • Copie de la carte d’identité belge.
  • Copie littérale de l’acte de naissance (délivrée par la commune belge), non antérieure à 6 mois. La copie littérale doit être un document original (pas de fax, ni de copie téléchargée), dûment daté et signé par le fonctionnaire autorisé à délivrer ce document.
  • Un extrait du registre national (ou consulaire) mentionnant votre nom, nationalité, résidence et état civil délivré par la commune belge (ou ambassade belge), non antérieur à 6 mois. Ce document doit être un original (pas de fax, ni de copie téléchargée), dûment datée et signée par le fonctionnaire compétent.
  • Vous devez en plus fournir les nom, prénoms, date de naissance et adresses de deux citoyens belges, de référence, qui sont au courant du mariage en Thaïlande et vous munir d’une copie de leur carte d’identité.
  • A la demande des autorités locales vous devez en plus fournir les preuves de vos revenus mensuels à cette ambassade.
  • Important: si vous êtes divorcé(e) ou veuf(ve), vous êtes prié de prouver cet état civil par des extraits récents de votre acte de divorce ou acte de décès de votre époux(se).

Résidant en Thaïlande, j’ai donné une procuration à ma mère afin que celle-ci se rende à la commune en Belgique pour moi et qu’elle m’envoie les documents nécessaires (acte de naissance et extrait du registre national) par la poste.

Ces documents suffisent et ne doivent pas être légalisés. Je le précise car comme les employés communaux n’ont pas toujours inventé la poudre, certains avaient déjà embrouillé ma mère en lui disant qu’elle devait faire légaliser les documents avant de me les envoyer ce qui n’est absolument pas nécessaire.

Documents nécessaires de la part du futur époux ou de la future épouse thaï :

  • Copie de la page signalétique du passeport international en cours de validité (si disponible).
  • Copie de la carte d’identité.

Procédure

Une fois que vous avez tous les documents nécessaires, il suffit de vous rendre à l’Ambassade avec votre future épouse. Chaque document sera vérifié avec soin et l’agent consulaire se chargera de poser toute une série de questions aux futurs époux pour s’assurer qu’il ne s’agit pas d’un faux mariage.

Les questions posées sont relativement bateau faut bien le dire. Depuis combien de temps vous connaissez-vous ? Comment vous êtes-vous rencontrés ? Pourquoi vous mariez-vous ? Etc…
Une somme de 800 bahts est demandée pour les frais consulaires.

Attention : le certificat de non-empêchement à mariage peut ne pas être délivré d’office et peut être soumis à l’autorisation des Affaires étrangères de Belgique. Il faut prévoir dans ce cas plusieurs semaines avant sa délivrance.

Si la demande est complète et que les conditions légales sont remplies, l’Ambassade vous remettra donc les deux documents :
– le certificat de non-empêchement à mariage
– le formulaire affidavit que vous devrez remplir, dater et signer sur place. L’Ambassade légalisera votre signature sur l’affidavit.
Pour ma part, il n’a fallu que deux jours pour que le certificat et l’affidavit soient prêts.

Traduction et légalisation :

Une fois les deux documents en votre possession, il faut les faire traduire en thaï par un traducteur officiel et reconnu. Une liste de ces traducteurs vous est remise par l’Ambassade.
Pour ma part, ma femme les a fait traduire dans un bureau de traduction à Silom, celui-ci se trouvant dans le même building que celui où elle travaille.

Une fois fait, vous devez ensuite les faire légaliser auprès du Ministère local des Affaires Etrangères, Département des légalisations.

Pour se faire, il faut se rendre à Chaeng Wattana. Pour les expats, c’est très probablement un endroit que vous connaissez puisqu’il d’agit de l’endroit où il faut se rendre pour aller aux bureaux d’immigration. L’enceinte est énorme et les bâtiments nombreux mais l’avantage est que le bâtiment dans lequel il faut se rendre est plus petit et situé directement au bord de la route principal. Je vous fournis une carte qui pourra peut-être vous aider à trouver le bâtiment facilement.

Si vous voulez récupérer les documents légalisés le jour-même il faudra vous armer de patience et surtout arriver le plus tôt possible. Cela prend généralement 4 heures minimum et vous coûtera 800 bahts. Pour ma part, j’ai opté pour l’option envoi des documents par la poste. Ca m’a donc pris une trentaine de minutes d’attente et 3 jours plus tard, les documents légalisés se trouvaient dans ma boîte aux lettres.

Une fois ces documents traduits et légalisés, il n’y a plus qu’à contracter votre mariage dans un bureau d’état civil de votre choix.

Le mariage

Vous pouvez vous marier dans n’importe quel bureau d’état civil en Thaïlande mais quand il s’agit d’un mariage mixte, beaucoup se rendent au bureau de Bangrak dans le quartier de Silom à Bangkok. Ils ont l’habitude des mariages mixtes. Ils sont bien rôdés et bien aux faits de toutes les différentes démarches à effectuer.

Pour ma part, le mariage civil à Bangrak a duré une heure. Nous y sommes arrivés à 9h et à 10h, nous ressortions avec notre certificat de mariage. C’est bien évidemment tout sauf romantique mais nous y étions bien préparés.

Les documents nécessaires pour le mariage civil sont les suivants :

  • Le certificat de non-empêchement à mariage ainsi que deux photocopies de celui-ci.
  • L’affidavit de mariage ainsi que deux photocopies de celui-ci.
  • Trois photocopies de la page signalétique du passeport.
  • Trois photocopies de la carte d’identité de sa compagne.
  • Deux photocopies du visa en cours.
  • Deux photocopies du dernier cachet d’entrée sur le territoire.
  • Le livret de famille de sa compagne.

Lorsque vous arrivez au bureau, une dame à l’accueil se charge de vérifier tous les documents. Si des photocopies sont encore à faire, elle vous enverra gentiment au shop situé juste à côté du bâtiment. Là-bas, pas de problèmes, ils savent exactement quoi faire, à la limite même pas besoin de demander quoi que ce soit.

Une fois tous les documents vérifiés et photocopiés si ce n’était déjà fait, votre compagne doit compléter deux documents en thaï qu’il faudra signer à certains endroits.

Pour que le mariage puisse avoir lieu, le couple a également besoin de deux témoins. Généralement, si vous n’en avez pas, un couple vous servira de témoins et vous leur servirez de témoins à votre tour. Une photocopie du passeport et de la carte d’identité signée suffit. De toute façon, pas de craintes à avoir, vous serez très bien guidés par le personnel sur place. Evitez juste de vous faire alpaguer par un garde de sécurité quelconque à l’entrée qui se proposera d’être témoin moyennant 100 bahts.

Quand votre dossier complet est fin prêt, vous recevez votre numéro. Quand votre numéro est appelé, cela prend encore une quinzaine de minutes. Quelques documents à signer, un aller-retour rapide au shop pour deux photocopies, une petite photo et vous voilà parti avec votre certificat de mariage.

Lorsque le mariage a été célébré, deux documents sont remis aux époux :

  • Un certificat de mariage (Marriage Certificate).
  • Une copie certifiée conforme de l’enregistrement de l’acte de mariage (Copy of Marriage Registration Book).

Pensez à noter les noms des deux témoins car leurs noms seront écrits en thaï sur les documents et lors de la traduction et de la légalisation de ceux-ci à l’Ambassade de Belgique, il ne peut y avoir aucune erreur dans leurs noms et prénoms. Et quand comme moi vous avez un témoin néerlandais dont le nom est écrit en thaï, il est très facile de faire une erreur lors de la transcription du nom dans notre alphabet. J’ai donc du retourner à Bang Rak pour me les procurer afin de les transmettre aux traducteurs de l’Alliance française.

Après le mariage

Afin de faire reconnaitre votre mariage par l’Etat belge, il faut faire légaliser les deux documents reçus (certificat de mariage et copie de l’enregistrement de l’acte de mariage) par le Ministère local des Affaires Etrangères.

Une fois fait, les deux documents doivent être traduits dans la langue officielle de votre dernière commune en Belgique. Pour ma part, j’ai fait faire les traductions à L’alliance française de Bangkok. Parmi les traducteurs reconnus par l’ambassade belge, c’était les moins chers. Les traductions m’ont coûté 2000 bahts.

Attention, vérifiez qu’il n’y ait pas d’erreurs sur ces documents et sur leurs traductions! Les erreurs quant aux noms ou à l’état civil antérieur des époux et des témoins sont fréquentes.
Enfin, vous devez faire légaliser par l’Ambassade de Belgique à Bangkok le certificat de mariage et la copie de l’enregistrement de l’acte de mariage.

Les documents thaïs et les documents traduits doivent être légalisés. Cela m’a coûté 3040 bahts.
Si vous êtes domicilié en Belgique, une fois revenu en Belgique, présentez ce certificat de mariage et l’enregistrement du mariage thaïlandais, dûment légalisés et accompagnés d’une traduction dans la langue de votre commune, à l’état civil de votre commune belge. Demandez qu’une transcription dans les registres d’état civil de cette commune soit faite. Cela vous permettra à l’avenir d’obtenir directement à votre commune belge des copies ou des extraits de cet acte de mariage.

A la demande des autorités locales vous devez en plus fournir les preuves de vos revenus mensuels à cette ambassade.

Lien de l’ambassade belge à Bangkok

Vous pourriez aussi aimer