Home Destinations Koh Samui

Koh Samui

par Fred

Notez que je ne suis pas une agence de voyage et que chaque présentation d’une destination n’est que le reflet de mes expériences, de ce que j’en connais et de ce que j’y ai vu ou vécu. Bienvenue et bonne lecture !

Présentation

Koh Samui est une des îles les plus touristiques du pays mais reste malgré tout un spot idéal pour se relaxer et profiter des plages. On n’y trouve pas d’énormes buildings comme c’est le cas à Pattaya ou à Pukhet. Une loi est toujours d’application qui empêche les promoteurs de construire des bâtiments dépassant une certaine hauteur. Certes, il y a un nombre important de resorts disséminés sur les différentes plages de l’île mais cela reste vivable comparé à ce qu’on trouve dans le sud de l’Europe dans les grandes stations balnéaires. Il y a définitivement de nombreux endroits magnifiques, calmes et apaisants. Les prix ont tendance à monter petit à petit mais il est cependant toujours possible de se loger pour vraiment pas grand-chose, particulièrement sur Lamai où se trouvent de nombreux petits resorts pour les plus petites bourses offrant des bungalows à quelques pas de la plage. Bien entendu, les villas et autres resorts plus luxueux coûtent, cela va de soi, beaucoup plus cher mais cependant bien moins que ce qu’on trouve en Europe pour le même standing.

Tout dépend bien entendu de ce que le voyageur recherche mais c’est un endroit idéal pour s’y rendre en famille, en couple ou entre amis. C’est probablement moins fait pour les routards en quête d’endroits peu touristiques.

Malgré le nombre croissant de touristes qui s’y rendent, on est toujours loin des plages bondées où on doit se battre pour trouver un coin de plage. Les deux plages principales de l’ile sont Chaweng et Lamai mais il est toujours possible de trouver des plages plus calmes et quasi désertes pour se balader ou manger un bout en ayant presque les pieds dans l’eau.

En plus d’avoir des belles plages, l’avantage de Samui est qu’il y a pas mal d’activités à faire vu qu’elle est relativement grande. Pour visiter l’île, des excursions en groupe sont organisées par des agences locales mais il est tout à fait possible de presque tout faire par soi-même en louant un scooter. Les routes sont en bon état et il est très simple d’en faire le tour. Par rapport à d’autres endroits en Thaïlande, malgré une circulation qui peut paraitre par moment un peu dangereuse, cela reste très simple de s’y déplacer sans trop de risques. Attention ceci dit de ne pas foncer comme un fou car de nombreux accidents sont à relever chaque année. En étant prudent et pour peu qu’on sache un minimum utiliser un scooter, il n’y a pas de problèmes. Comme sur toute île dans le pays, il est aussi évidemment possible de profiter d’excursions en bateau pour voir les côtes et faire du snorkeling ou de la plongée.

Pour les sorties nocturnes, c’est à Chaweng et à Lamai dans une autre mesure que tout se passe. Dans le centre de Chaweng, le Green Mango et le Sound Club sont les deux discothèques attitrées de l’île mais il y a aussi de nombreux bars dans la rue principale et dans ses rues adjacentes ou en bord de plage, comme l’Ark Bar qui est un spot idéal pour boire un verre à même la plage et profiter d’une shisha et de la musique électronique. L’endroit est fort fréquenté par la jeunesse de passage ou en vacances sur l’île mais il vaut la peine d’être vu. A Lamai, il y a aussi bon nombre de bars dans le centre. Sur la place principale se trouvent des bars à néons dans lesquels bossent des ladybars qui se trémoussent sur les derniers sons commerciaux du moment mais cela reste bon enfant. Ce n’est pas très grand et on a vite fait le tour mais pour un début de soirée avant de partir vers Chaweng, c’est sympa.


Comment s’y rendre?

En avion, depuis Bangkok, seule la compagnie Bangkok Airways offre des vols directs. Les prix tournent aux alentours de 120 euros l’aller simple.

Il est cependant possible, via Air Asia et Nok Air, deux compagnies « lowcost », de prendre un vol vers Surat Thani où que vous soyez en Thaïlande pour peu qu’il y ait un aéroport bien entendu. Les vols sont beaucoup moins chers et il y a souvent des bonnes promotions. De l’aéroport de Surat Thani, il faut prendre un bus qui en une heure, une heure et demie amène les voyageurs au port de Donsak. C’est depuis Donsak que partent les différents ferrys menant sur l’île. En fonction du bateau, le trajet dure entre 45 minutes et une heure et demie.

Depuis Bangkok, il est aussi possible de prendre le train-couchette jusqu’à la gare de Surat Thani où un bus attend également les voyageurs pour les emmener au port de Donsak. Tout est généralement très bien organisé et il n’y aura guère de problèmes pour trouver un bus menant au port.

Enfin, pour ceux qui voyagent en bus VIP, le trajet s’arrête directement au port de Donsak ou dans certains cas dans le centre de Surat Thani. Là un autre bus ou un minivan amène les voyageurs au port de Donsak.


Principales attractions de l’île

  • Nameuang Waterfall et les view points dans le coin (attention pour ceux qui le feraient en scooter, ça grimpe pas mal).
  • Wat Khunaram et le moine momifié.
  • Wat Phra Yai Big Buddha.
  • Trekking en éléphant dans la jungle.
  • Hin Ta Hin Yai Rock (rochers aux formes assez comiques).
  • Le zoo tropical.
  • L’aquarium et le zoo des tigres.
  • Combat de boxe thaïe au Chaweng Stadium ou au Phetch Buncha Stadium à Chaweng.
  • Les discothèques le Green Mango et le Sound Club à Chaweng.
  • Parcours de foot-golf entre Chaweng et Bangrak.
  • Centres d’entrainements de boxe thaïe à Chaweng et Lamai principalement.
  • Shooting Range: activités pour tirer avec des armes bien spécifiques.
  • Les brunchs du dimanche au Nikki Beach.

Les plages (haad en thaï)

Haad Chaweng
La station principale de l’île et forcément la plus grande plage. Malgré que ce soit l’endroit le plus fréquenté, la plage est très agréable. Il y a pas mal de resorts, de restaurants et bars donnant sur la plage mais ce n’est absolument pas dérangeant que du contraire.
Haad Lamai
Deuxième plus grande plage de l’île. Pas mal de commodités et une plage très agréable. Impossible de s’y sentir oppressé d’une quelconque manière malgré l’aspect touristique.
Haad Choeng Mon
Petite plage au nord de Chaweng bordée de resorts. La plage est jolie et agréable mais en haute saison est un peu trop fréquentée à mon goût pour y loger.
Haad Big Buddha
Plage très relaxante et très agréable à l’eau particulièrement calme située à Bang Rak. Elle est longée par quelques resorts et villas privées. On ne peut donc pas s’y mettre où on veut mais elle est assez grande pour qu’on y trouve son bonheur. Elle est située juste à côté de la petite Marina. Le seul petit bémol est qu’elle se trouve à quelques encablures de l’aéroport et les passages des avions, même s’ils sont restreints peuvent en ennuyer certains.
Haad Bophut
Plage dans la continuité de celle de Big Buddha toujours à Bang Rak. La grande partie de celle-ci se trouve dans ce qu’on appelle le Fisherman Village. L’endroit est très relax et le coin est d’ailleurs un peu plus cher qu’ailleurs. Pas mal de bons restaurants en bord de mer très agréables même si pas très bons marchés.
Haad Mae Nam
Grande plage très sympa où se trouvent quelques grands resorts assez luxueux. Malgré tout, l’endroit parait peu fréquenté et c’est un spot très agréable. C’est au bout de cette plage qu’arrivent et partent les catamarans de la compagnie Lomphraya.
Haad Bang Po
Plage très peu fréquentée mais très agréable pour aller manger un bout au bord de l’eau ou pour faire une petite balade.
Haad Bang Makham
Petite plage sans grand intérêt si ce n’est pour aller la voir et boire un petit quelque chose. Pas très propice à la baignade.

Tips

  • Quand on voyage de Bangkok en train et qu’on connait ses dates de retour avec certitude, réserver son train depuis la gare de Hua Lamphong est une bonne option. Ca permet d’être certain d’avoir une couchette au retour et ça empêche de se faire éventuellement sucré par une compagnie une fois sur l’île. Il est possible d’acheter les packages bus + ferry pour l’aller et le retour qui incluent le trajet en bus et en bateau Surat Thani – Koh Samui et vice-versa. Il existe plusieurs options à des prix différents mais il faut éviter de prendre la compagnie Raja Ferry. En effet, les ferrys n’arrivent pas au port principal de Nathon mais dans une zone reculée de l’île où peu de taxis se rendent et du coup les prix pour se rendre à l’endroit désiré sur place sont plus élevés surtout pour le retour. Pour ma part, j’aime prendre la compagnie Seatran Ferry.
  • Louer un scooter est la meilleure façon de découvrir l’île en toute liberté. Pour un scooter 125cc, le prix se négocie à 150 bahts. Avec le coût de la vie, certains ont tendance à augmenter et à essayer de soutirer le maximum. Ne pas payer plus de 180 bahts et pour plusieurs jours, la négociation à 150 bahts est de mise. Pour être certains, testez toujours le scooter et pensez à en prendre une photo pour ne pas payer une amende pour une quelconque griffe que vous n’auriez pas faite.[/list_item]
    [list_item]Chaque samedi soir, sur la place principale de Lamai ont lieu des combats amateurs de boxe thaïe. L’ambiance est sympa et ça vaut la peine d’aller jeter un œil en buvant un petit coup.
  • A Chaweng, à deux pas du Phetch Buncha Stadium se trouve un petit marché sympa où il est possible de grignoter des bonnes petites choses.
  • Pour les petites bourses, tous les soirs à partir de 17, 18h, sur la place principale de Lamai, divers petits stands cuisines offrent de la nourriture tout à fait correcte qu’on peut manger sur des tables disposées à cet effet sur la place-même. On y trouve pizzas, brochettes et autres plats thaïs de bon rapport qualité-prix.
  • En cas de mauvais temps, n’hésitez pas à prendre un taxi jusqu’au Tesco Lotus (grand supermarché) de Chaweng dans lequel se trouvent un cinéma et un bowling. Ca peut toujours servir quand il n’y a vraiment rien d’autres à faire que de regarder la pluie tomber.
  • Le prix d’un taxi-jeep ou d’un minivan du port de Nathon à Chaweng ou Lamai se négocie à 100 bahts par personne. Il faut dans la mesure du possible essayer de montrer qu’on sait comment ça se passe et ne pas hésiter à chercher. Ne vous laissez pas alpaguer par des rabatteurs qui essayent de déjà vendre des tickets à même le bateau.

Vous pourriez aussi aimer