La baie de Phang Nga

par Fred

La baie de Phang Nga couvre une superficie de 400 km² et est le foyer de quelques 100 îles dont beaucoup pourraient figurer dans le Livre Guinness des Records, soit pour leur beauté soit pour leurs formes fantasques.

Un des traits distincts de la baie de Phang Nga sont les karsts calcaires très abrupts qui font saillie verticalement hors de l’eau vert émeraude. L’île de James Bond (portant son nom suite à un film de la célèbre saga tourné là-bas) et l’île de Koh Panyee sont les deux endroits les plus célèbres de la baie. Pour profiter de ces paysages spectaculaires, le plus intéressant est sans doute de prendre l’une des excursions en bateau qui part de l’extrémité nord de Phuket.

Une excursion d’une journée de détente à travers les îles calcaires avec quelques arrêts pour profiter des plages tranquilles est bien plus intéressante que la visite standard bateau-bus.

L’île de James Bond

L’île de James Bond est un célèbre point de repère dans la baie de Phang Nga. Elle a figuré sur la carte touristique internationale grâce à son rôle dans le film de James Bond «L’homme au pistolet d’or » sorti en 1974.
L’île de James Bond ou Koh Tapu en thaï se trouve à côté de la tout aussi connue Koh Ping Ghan (Ping signifiant pistolet en thaï). Toute la zone autour de cette île est en effet spectaculaire mais il peut malheureusement y avoir du monde avec tous les bateaux de touristes s’y rendant et ce particulièrement en haute saison. Heureusement, l’île faisant partie d’un parc national, elle est protégée des invasions touristiques et par conséquent les bateaux ne sont pas autorisés à aller trop près de l’île, entre autre en raison de sa position précaire (mince à la base et grosse sur la partie supérieure). Les deux meilleures façons de l’apercevoir sont à partir d’un bateau ou depuis une petite plage sur Koh Ping Ghan.

Koh Ping Ghan est un autre bon exemple d’un endroit où la nature a laissé exprimer sa magie. En effet, l’ïle est un grand rocher penché très élevé traversé par des petites grottes à l’intérieur. Il est d’ailleurs assez étonnant et amusant de s’y promener. Sur sa plage bondée, il y a de nombreux stands vendant des souvenirs et autres bibelots principalement fabriqués à partir de coquillages et de bois.

Cette région est une destination populaire pour la voile ainsi que le kayak. La plupart des visites organisées sont combinées avec la visite d’autres îles populaires et comprennent généralement un arrêt pour un déjeuner de fruits de mer dans le charmante île de Koh Panyee (village de pêcheurs sur pilotis musulman situé à proximité).

Koh Panyee

Koh Panyee se trouve à environ 20 minutes en bateau à longue queue du port de Surakul situé dans dans la province de Phang Nga.

Quand vous survolez les environs avant d’arriver à Phuket, il est possible d’apercevoir ce village qui semble flotter dans la baie.
Les Villageois

Il y a environ 1485 personnes de 315 familles qui vivent en permanence sur Koh Panyee. Ils sont pour la plupart les descendants, directement ou indirectement, de Toh Baboo et ses amis, qui furent les premiers à venir s’installer sur l’île il y a 200 ans.

Toh Baboo et deux autres familles ont quitté l’Indonésie en bateau à la recherche d’un nouvel endroit pour vivre. Les trois familles avaient fait vœu que si l’un d’entre eux trouvait un endroit où il y avait beaucoup de poissons et où tout le monde pouvait vivre, ils devaient le signaler aux autres en levant un drapeau sur une montagne aussi haute que possible, de sorte que les autres puissent l’apercevoir et se joindre à eux.

Toh Baboo découvrit cette île avec son abondance de poissons et, fidèle à sa promesse, il dressa un drapeau au sommet d’une falaise. Voilà comment l’île a obtenu son nom, Koh Panyee, l’île du drapeau.

Koh Panyee est une petite île. Les centaines de huttes, cabanes, restaurants et maisons où vivent les villageois sont toutes construites sur pilotis à même la mer à des endroits où celle-ci est peu profonde. Personne ne semble vraiment comprendre comment ses constructions peuvent soutenir toutes ces constructions et c’est plutôt fascinant.

Dans un premier temps, la pêche était la seule industrie pour cette communauté musulmane, mais de nos jours la moitié des habitants est au service de l’industrie du tourisme.

Le village possède sa propre école, une mosquée, un centre de santé, beaucoup de petites boutiques de souvenirs et une poignée de restaurants, le tout face à la mer, où les touristes peuvent profiter d’un déjeuner de fruits de mer frais. Le dernier développement majeur sur l’île est la construction de bungalows qui permettent de passer une nuit sur place pour quelques 300 bahts.

En arrivant, on est immédiatement frappé par l’accueil sympa des villageois.

Attention cependant, la communauté étant musulmane, il est préférable que les femmes ne portent pas de jupes ou de shorts courts. T-shirts et jeans sont acceptables, mais tout ce qui expose trop de chair risque un accueil plus froid de la population locale.

Vous pourriez aussi aimer